jeudi 9 mars 2017

Le Monstrologue - Rick Yancey



Titre : Le Monstrologue.
Auteur : Rick Yancey.
Editeur : Robert Laffont.
Prix : 18,9 
Parution : 19 Janvier 2017.
Nombre de pages : 458.
Genre : Horreur, Epouvante.
Ma note : ❤ - - - -




La peur est parfois notre seule amie.

« Voici les secrets que j'ai gardés. La confiance que je n'ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd'hui plus de quatre-vingt-dix ans qu'est mort celui qui m'a accordé sa confiance, celui dont j'ai conservé les secrets. Celui qui m'a sauvé... et aussi condamné. »

Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d'un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s'est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu'une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au cœur de l'horreur...



Je remercie les éditions Robert Laffont d'avoir accepté de m'envoyer ce roman via Netgalley. 


C'est la première fois que je n'arrive pas à trouver les mots pour commencer une chronique.. C'est également la première fois que je met une note aussi basse à un livre sur le blog. Mais que s'est-il passé ?

Ce livre me faisait très envie : je voulais retrouver la plume qui m'a plu dans la 5ème Vague, le résumé promettait une intrigue intéressante remplie de monstres et même si je ne lis pas d'horreur en temps normal, ce roman me semblait prometteur. Vous constaterez que la lectrice naïve que je suis a rapidement déchanté. Je m'attendais à des combats contre des monstres, à des chasseurs qui traquent différentes espèces dans des lieux curieux et insalubres voire angoissants. Mais non. Je pensais trouver un roman d'épouvante angoissant mais je me suis retrouvée plongée au cœur d'un roman d'épouvante plutôt "gore".

 Je suis parvenue à bout de ce roman parce que j'étais vraiment intriguée par le dénouement et les réponses que nous proposerait l'auteur mais si j'avais su, j'aurais probablement abandonné ce livre... Le Monstrologue, c'est l'histoire d'un garçon de douze ans, Will Henry et de son tuteur le docteur Warthrop. Tous les deux vont tenter de résoudre un mystère qui va occuper tout le roman : comprendre comment et pourquoi des Anthropophagi (des bestioles terrifiantes) sont arrivés à New Jerusalem.

Qu'est-ce qui m'a dérangé dans ce roman? Tout d'abord le rythme. J'ai trouvé les chapitres beaucoup trop longs (en moyenne 40 pages/chapitre) et ceux-ci contenaient énormément de longueurs, en effet, le nombre de descriptions était bien supérieur aux scènes d'action. Mais le problème ce n'était pas tant les descriptions que leur contenu : l'auteur a pris soin de nous détailler des scènes absolument immondes et horribles, en détail, dont certaines étaient limite chirurgicales et écœurantes (même si je vous accorde que je suis une petite nature, j'ai quand même eu des remontées). Et le pire dans tout cela, c'est que le jeune Will Henry, 12 ans semblait beaucoup moins choqué que moi. J'ai trouvé ces scènes beaucoup trop nombreuses et inutiles d'autant plus qu'elles participaient à la lourdeur du récit. J'aurais aimé être angoissée plus que dégoûtée mais malheureusement ce n'est pas l'effet que cette lecture a eu sur moi.

De plus, j'ai eu beaucoup de mal à m'accrocher aux personnages et même si au début j'étais attendrie par le jeune Will Henry, son adoration inébranlable pour un individu aussi méprisable que le docteur m'a rapidement agacée et j'avais juste envie de lui dire d'ouvrir les yeux pour s'enfuir de ce monde de fou. De la même manière, j'ai trouvé le docteur Warthrop absolument détestable alors oui, il n'a pas une vie facile et son """métier""" a de quoi rendre fou mais quand même, je l'ai haï. Finalement, le seul personnage qui m'a un peu touchée c'est Malachi (je ne vous dirai pas pourquoi afin d'éviter de vous spoiler). J'ai donc été déçue par le manque de profondeur des personnages.

En somme, c'est un résumé prometteur et une idée originelle plutôt intéressante, avec énormément de potentiel. Malheureusement, je n'ai pas apprécié le traitement que nous propose l'auteur et finalement, j'ai trouvé que l'intrigue n'était pas si riche pour un roman de presque 500 pages. Les personnages m'ont laissée de marbre et les scènes de description trop crues ont parfois rendu ma lecture fastidieuse et désagréable. Néanmoins, j'ai pu constater que certains lecteurs avaient adoré ce roman mais après réflexion, je pense qu'il faut vraiment être amateur du genre "épouvante gore" pour apprécier cette histoire.

Si vous aussi vous avez lu ce livre, n'hésitez pas à partager votre avis, ça m'intéresse de savoir si des choses vous ont plu (ou non dans ce roman).



Il ne devait pas être plaisant pour un homme comme le commissaire, à l'expérience limitée et de nature sensible, d'être confrontée à la sauvagerie moqueuse des Anthropophagi, qui tournait en ridicule toutes nos aspirations humaines, nos absurdes et grandioses ambitions, notre orgueil toujours plus fort. "


.UNE ROMAN D’ÉPOUVANTE GORE QUI NE CORRESPONDAIT PAS A MES ATTENTES..

3 commentaires:

  1. Les romans d'épouvantes ne me dérangent pas mais, en soi, les longueurs et le résumé ne m'intéressent pas. À vrai dire, je ne suis déjà pas très tenté par la trilogie du même auteur et celui-ci encore moins ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne force pas si tu ne le sens pas :)

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

N'oublie pas de laisser une trace de ton passage ;)